ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Recherche Transports Sécurité

0761-8980
Changement d'éditeur au 1er janvier 2011
 

 ARTICLE VOL 22/89 - 2005  - pp.289-304  - doi:10.3166/rts.89.289-304
TITRE
Le comportement du trafic sur une route à deux voies au voisinage de deux véhicules lents dans un modèle d'automates cellulaires

TITLE
The behaviour of traffic on a two-lane road in the neighbourhood of two slow vehicles in a cellular automaton model

RÉSUMÉ
Dans cet article, nous étudions l'effet de deux véhicules lents sur l'écoulement du trafic dans un système de route à deux voies, en utilisant un modèle de simulation fondé sur l'approche par automates cellulaires complétée par des règles asymétriques de changement de voie. Nous considérons différentes probabilités de freinage aléatoire des véhicules rapides et lents, ainsi que la possibilité pour les conducteurs de véhicules rapides de dépasser les deux véhicules lents sans rabattement intermédiaire. On montre que le débit moyen est d'autant plus diminué par la présence des deux véhicules lents que la probabilité de freinage aléatoire de ceux-ci est élevée. On montre de plus que l'espacement entre les véhicules lents dépend de la relation entre les probabilités de freinage des véhicules rapides et lents, ainsi que de la décision des conducteurs de se rabattre, ou non, entre les véhicules lents lors d'une manœuvre de dépassement.


ABSTRACT
This paper examines the effect of two slow vehicles on traffic flow in a two-lane road system, using a simulation model based on cellular automata with asymmetric lane change rules. Various probabilities of random braking for fast and slow vehicles are considered, as is the possibility for the drivers of fast vehicles to overtake the two slow vehicles without pulling in between them. It is shown that the reduction in average flow caused by the presence of the two slow vehicles increases with the probability of random braking on the part of these vehicles. Additionally, it is shown that the gap between the slow vehicles depends on the ratio between the braking probabilities of the fast and slow vehicles and whether or not drivers decide to pull in between them overtaking two slow vehicles.


AUTEUR(S)
Khalid NASSAB, Michael SCHRECKENBERG, Said OUASKIT, Azedine BOULMAKOUL

Reçu le 1 octobre 2004.    Accepté le 15 décembre 2005.

MOTS-CLÉS
Modèle de Nagel-Schreckenberg ; Transition de phase ; Processus stochastique ; Formation des congestions

KEYWORDS
Nagel-Schreckenberg model; Phase transition; Stochastic process; Congestion formation 290

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (450 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier