ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Recherche Transports Sécurité

0761-8980
Changement d'éditeur au 1er janvier 2011
 

 ARTICLE VOL 21/82 - 2004  - pp.65-84  - doi:10.3166/rts.82.65-84
TITRE
Principes et enseignements d'un modèle interactif de transport et d'urbanisation. Application à l'agglomération lyonnaise

TITLE
Principles and lessons of a land-use and transport interaction model. An application to the Lyon conurbation

RÉSUMÉ
Les modèles traditionnels de prévision des déplacements présentent des lacunes et sont inadaptés à l'évaluation des politiques de planification de long terme. En particulier, ils ne considèrent la relation transport-urbanisation que dans un sens unique. La répartition géographique des localisations des résidants et des activités urbaines conditionne la formation des déplacements, dans la mesure où la demande de déplacement est une demande dérivée des besoins d'échange et de réalisation d'activités. Cependant, ils n'envisagent pas les effets des modifications des conditions de transport sur la structure urbaine, alors qu'à long terme cet effet doit être pris en considération. Ce papier présente les principes d'un modèle interactif de transport et d'urbanisation, appliqué à l'agglomération lyonnaise, et les enseignements tirés des simulations de celui-ci. Le modèle se propose d'évaluer, de façon pertinente, les effets de politiques de transport sur le système de déplacement en essayant de dépasser les limites des modèles traditionnels de prévision des déplacements urbains. Le modèle couple un modèle de localisation des résidants et des activités induites à un modèle de déplacement à quatre étapes. Il présente une structure rétroactive, c'est-à-dire qu'il simule les effets des modifications des conditions de transport sur les choix d'itinéraire, de mode, de destination et, à long terme, de localisation.


ABSTRACT
Traditional travel forecasting models have a number of shortcomings and are unsuited to the appraisal of long term planning policies. In particular, they only consider a one-way link between transportation and urbanization. The geographical distribution of residential locations and urban activities determines trip production, in that travel demand is derived from trade and the need to perform activities. However, the models do not consider the effect changes in transport conditions may have on urban structure, and this should be considered in the long term. This paper describes the principles of a land-use and transport interaction model applied to the Lyon conurbation and the lessons drawn from simulations using it. The model aims to provide an accurate evaluation of the effects of transport policies on travel patterns without the limitations of traditional urban travel forecasting models. The model combines a model that deals with the location of residents and activities with a four stage travel model. It has a feedback structure, that is to say it simulates the effects of changes in travel conditions on the selection of a route, a mode, a destination and, in the long term, a location. 66


AUTEUR(S)
Sophie MASSON

Reçu le 7 mars 2003.    Accepté le 19 septembre 2003.

MOTS-CLÉS
Interaction transport-urbanisation ; Mobilité urbaine ; Modèles de prévision ; Modèle économétrique

KEYWORDS
Land-use-transport interaction; Urban travel practices; Forecasting models; Econometric model

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (584 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier