ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Recherche Transports Sécurité

0761-8980
Changement d'éditeur au 1er janvier 2011
 

 ARTICLE VOL 21/82 - 2004  - pp.35-46  - doi:10.3166/rts.82.35-46
TITRE
Spatio-temporalité des accidents de la route en périphérie urbaine. L'exemple de Bruxelles

TITLE
The spatio-temporal distribution of road traffic accidents in a periurban environment. The case of Brussels

RÉSUMÉ
L'objectif de cet article est d'analyser la variation dans l'espace et dans le temps des concentrations spatiales d'accidents de la route en milieu périurbain. Les concentrations d'accidents (ou zones noires) sont déterminées par des indices locaux d'autocorrélation spatiale. Leurs localisations sont comparées pour trois périodes d'étude de trois ans à l'aide de tableaux de contingence et d'indices de similarité. Les analyses sont effectuées sur les routes numérotées d'une province belge (le Brabant wallon) pour la période 1991-1999. Elles montrent une forte similitude dans la localisation des zones noires, qui suggère la présence d'une structure spatiale forte. Elles incitent à comprendre l'espace en matière d'accidentologie pour mieux maîtriser son rôle causal et prendre des mesures locales appropriées pour réduire les accidents de la route : aménagements de l'infrastructure, adaptation du comportement de l'usager par une signalisation locale, etc.


ABSTRACT
The aim of this paper is to analyze spatio-temporal variations in the spatial concentrations of road accident in a periurban environment. Analyses are conducted for the numbered roads in a Belgian province (Walloon Brabant) over a nine year period (1991-1999). Initially, we identify the concentrations of road accidents (or black zones) by means of spatial autocorrelation. Their locations during three threeyear study periods are then compared by means of contingency tables and similarity indices. Our research reveals a considerable similarity between the locations of black zones and suggests the existence of a powerful spatial structure. Our findings suggest that an understanding of space is necessary in accident studies in order to identify more clearly its causal role and in order to specify local accident reduction measures (road improvements, local signing to modify driver behaviour, etc.).


AUTEUR(S)
Nathalie ECKHARDT, Benoît FLAHAUT, Isabelle THOMAS

Reçu le 6 décembre 2002.    Accepté le 4 septembre 2003.

MOTS-CLÉS
Accidents de la route ; Belgique ; Zones noires ; Indices de similarité ; Espace et temps

KEYWORDS
Road accidents; Belgium; Black zones; Similarity indices; Space and time

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (294 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier