ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Recherche Transports Sécurité

0761-8980
Changement d'éditeur au 1er janvier 2011
 

 ARTICLE VOL 21/83 - 2004  - pp.115-128  - doi:10.3166/rts.83.115-128
TITRE
L'unité véhicule particulier, le temps d'occupation de l'espace et l'unité véhicule de référence

TITLE
The passenger car unit, the spatial occupancy time and the reference vehicle unit

RÉSUMÉ
Ce document présente une méthodologie de calcul des coefficients d'équivalence entre véhicules, qui permet de comparer des véhicules quels qu'ils soient et quelles que soient les infrastructures qu'ils empruntent. Ce coefficient exprime dans quelle proportion un véhicule occupe davantage ou moins d'espace qu'un autre véhicule pris comme Véhicule de référence. La notation VR remplace ainsi celle d'UVP, ce qui permet de garder à l'esprit le fait que le coefficient est calculé par rapport à un véhicule dans un contexte donné et qu'il ne possède donc pas de validité en dehors de ce contexte. Le fait de s'affranchir du véhicule particulier pour le véhicule servant de référence permet, par exemple, d'évaluer les gains/pertes de capacité de certaines mesures visant une population donnée de véhicules, d'envisager un système de péage fondé sur le temps d'utilisation d'un espace. Dans le cadre d'un calcul plus global du coefficient d'équivalence, l'approche que nous proposons permet de comparer différents couples véhicule-infrastructure, voire des triplets véhiculeinfrastructure-conducteur, ce que ne permet pas la méthode conventionnelle.


ABSTRACT
This paper describes a method for computing coefficients of equivalence between vehicles of all types irrespective of the type of infrastructure. This coefficient expresses the extent to which one vehicle occupies more or less space than another vehicle, considered as the Reference vehicle (RV). We have replaced the notation of PCU by RV, which makes it clear that the coefficient is calculated for a given vehicle in a given context and is therefore not valid outside of this context. The fact that a light vehicle is no longer used as a reference vehicle means, for example, that it is possible to evaluate the gains or losses in capacity that result from certain measures which target a certain population of vehicles, consider introducing a toll system based on the time vehicles use a space... Our proposed approach makes it possible to compute a more general coefficient of equivalence by comparing different vehicle-infrastructure pairings, or vehicleinfrastructure-driver triplets, which is not possible with the conventional method.


AUTEUR(S)
Emmanuel MARIN

Reçu le 6 janvier 2003.    Accepté le 25 novembre 2003.

MOTS-CLÉS
UVP ; Coefficient d'équivalence

KEYWORDS
PCU; Coefficient of equivalence

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (261 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier