ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Recherche Transports Sécurité

0761-8980
Changement d'éditeur au 1er janvier 2011
 

 ARTICLE VOL 25/102 - 2009  - pp.23-45  - doi:10.3166/rts.102.23-45
TITRE
Une micro simulation dynamique urbaine basée sur le programme d'activités : utilisation du graphe cellulaire pour une simulation multi-agents

TITLE
An urban dynamic micro simulation based on activities program: use of the cellular graph for a multi-agents simulation

RÉSUMÉ
Cet article présente une synthèse de travaux menés à Tours par le groupe transport sur la modélisation multi-agents sur graphes cellulaires, une technique développée depuis le début des années 2000. Cette méthode de description de l'espace permet de passer algorithmiquement d'un graphe normal à un graphe cellulaire et réciproquement. Elle facilite la réalisation d'une micro simulation discrète, orientée activité et par cycles de déplacements. Cette micro simulation est spécifique par rapport aux modèles cellulaires : ce sont les agents qui se déplacent sur un espace cellulaire. De plus, nos agents sont de type réactif durant leurs déplacements sur le réseau, mais cognitif ou plus exactement computatif en ce qui concerne l'ordre des tâches décidé au sein du ménage, le choix du trajet, l'adaptation à l'état du réseau, les horaires et l'ordre des taches, et in fine la localisation de résidence. Le graphe cellulaire débouche sur un modèle d'émission de polluants et boucle sur l'urbanisme par la relocalisation possible des ménages.


ABSTRACT
This article presents the synthesis of some research works carried out by the Tours research team and dealing with the multi-agents modelling on cellular graphs, a technique developed at the beginning of the 2000s. With this method of space description, a normal graph can be algorithmically switched to a cellular one, and vice versa. It also makes easier to create discrete micro simulations, which are activity oriented and based on travel cycles. The micro simulation has a specificity compared to cellular models in the sense that agents are moving in a cellular space. Moreover, those agents are reactive-like when travelling within the network, but they are cognitive, or more exactly computative as regards the order of tasks decided within the family, the travel choice, the adaptation to the network conditions, the task schedule and order and, in fine, the residence location. The cellular graph results in a model of pollutant emission and turns on urban planning through possible household moves.


AUTEUR(S)
Philippe MATHIS

MOTS-CLÉS
micro simulation, multi-agents, computatif, graphe cellulaire, adaptation, multi-échelles

KEYWORDS
micro simulation; multi-agents; computative; cellular graph; adaptation; multi-scales

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,54 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier