ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Recherche Transports Sécurité

0761-8980
Changement d'éditeur au 1er janvier 2011
 

 ARTICLE VOL 25/101 - 2008  - pp.327-351  - doi:10.3166/rts.101.327-351
TITRE
Comment la façon d’envisager la marche conditionne la perception de l’environnement urbain et le choix des itinéraires piétonniers. L’expérience de la marche dans deux quartiers de Montréal

TITLE
How the way of considering walk conditions the perception of the urban environment and the choice of pedestrian routes. The experience of walk in two districts of Montréal

RÉSUMÉ
La responsabilité du tout-automobile est pointée du doigt en ce qui concerne les maladies respiratoires, la sédentarité, etc. Par ailleurs, les accidents de piétons et cyclistes sont en augmentation à Montréal. Face à ce constat doublement alarmant, il semble indispensable de repenser l'organisation de la ville pour favoriser le transport collectif, ainsi que les modes doux, non polluants et physiquement actifs. Il est pour cela nécessaire de mieux connaître la mobilité piétonne. Or, on se limite souvent à des analyses de fréquentation, à des enquêtes origine-destination. Peu d'enquêtes s'appuient sur l'expérience piétonne pour en déduire la perception que les piétons ont de la marche, leurs comportements, les stratégies qu'ils ont développées. La recherche présentée dans cet article utilise l'expérience de la marche, d'une part pour mettre en évidence les caractéristiques de l'espace susceptibles de favoriser le déplacement à pied, d'autre part pour identifier ce que le piéton réutilise de son expérience, en particulier en termes de sécurité perçue, pour choisir son parcours.


ABSTRACT
The all-car policy is increasingly being held responsible for respiratory diseases, lack of physical activity, etc. Besides, the number of accidents involving pedestrians and cyclists is increasing in Montreal. Faced with such alarming indicators, it is necessary to re-think the city and promote collective transport as well as soft, non polluting and active means of transport. However, the literature focuses mainly on rates of service utilization and origin-destination studies. Few studies consider the experience of walking in order to get a grasp on pedestrians' perception of walking, their behaviour, the strategies they have developed. The research presented in this article uses the experience of walking so as to highlight characteristics from the urban environment that may promote walking as a means of transport. Another objective is to identify elements from the pedestrians' experience, especially as regards perceived security, that they rely on to choose their itineraries.


AUTEUR(S)
sylvie MIAUX

Reçu le 28 février 2008.    Accepté le 16 décembre 2008.

MOTS-CLÉS
Piéton ; Expérience ; Marche ; Aménagement ; Environnement urbain ; Sentiment de sécurité

KEYWORDS
Pedestrian; Experience; Walk; Urban planning; Urban environment; Insecurity feeling

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,2 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier