ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Recherche Transports Sécurité

0761-8980
Changement d'éditeur au 1er janvier 2011
 

 ARTICLE VOL 25/101 - 2008  - pp.315-326  - doi:10.3166/rts.101.315-326
TITRE
Modéliser le rôle des paysages dans les choix d'itinéraires pédestres

TITLE
Modelling the role of landscape in pedestrian routes choices

RÉSUMÉ
Actuellement, la marche à pied suscite un regain d'intérêt comme mode de transport complémentaire. Dans le cadre de cet article, nous partons de l'hypothèse que l'adaptation de l'environnement urbain aux attentes des piétons, notamment d'un point de vue paysager, est une étape essentielle de la revalorisation de ce mode de déplacement. À cette fin, nous proposons une démarche permettant de décrire les comportements pédestres et d'identifier les préférences paysagères des piétons dans les villes de Besançon et de Lille. La méthode d'analyse se fonde sur les modèles de choix discret, couramment utilisés dans la modélisation des choix individuels. Celle-ci permet de mesurer, de manière désagrégée, le rôle de la distance et des paysages dans les choix d'itinéraires. Globalement, les résultats obtenus montrent que les paysages jouent un rôle non négligeable dans les choix effectués, même si le principe de minimisation des trajets reste central. Une discrétisation de la population étudiée permet ensuite de constater que certaines caractéristiques liées à l'individu ou au déplacement modifient les comportements. Ces conclusions prouvent la nécessité d'élargir les questionnements sur la mobilité pédestre : le paysage devrait être intégré plus systématiquement dans les réflexions sur la marche à pied.


ABSTRACT
Currently, there is a revival of walking as an alternative transport mode. In this paper, we suppose that the development of this transportation mode requires the adaptation of the environment to the expectation of pedestrians, especially concerning the urban landscape. A methodology framework is proposed to describe pedestrian behaviour and to identify landscape preferences of walkers. Such methods are applied to the cities of Besançon and Lille. The analysis is based on discrete choice models commonly used in the modelling of individual choices. This method allows us to assess the role of distance and landscapes in route choices in a disaggregate way. Globally, the results obtained suggest the importance of visible landscapes in pedestrian choices, even if the principle of distance minimization remains central. The same analysis applied to several sub-populations of walkers shows that individuals or trip characteristics play a role in mobility behaviours. It outlines the necessity to carry out further studies on pedestrian mobility: landscapes have to be used more systematically in works on walking.


AUTEUR(S)
Arnaud PIOMBINI, Jean-Christophe FOLTÊTE

Reçu le 9 mai 2008.    Accepté le 30 août 2008.

MOTS-CLÉS
Choix d'itinéraires ; Préférences paysagères ; Modèle de choix discret

KEYWORDS
Routes choices; Landscape preferences; Discrete choice model

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (684 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier