ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Recherche Transports Sécurité

0761-8980
Changement d'éditeur au 1er janvier 2011
 

 ARTICLE VOL 25/100 - 2008  - pp.215-231  - doi:10.3166/rts.100.215-231
TITRE
Capitalisation immobilière et infrastructures de transport. Une revue critique des méthodes

TITLE
The effects of transportation infrastructure on property values. A review of literature

RÉSUMÉ
Si l'on suit la théorie d'Alonso-Muth, les valeurs des sols résultent d'un arbitrage entre coûts du transport et coûts du logement. En conséquence, dans l'hypothèse d'une ville monocentrique, les prix fonciers et immobiliers diminuent avec la distance au centre. Empiriquement, cette relation est mise à mal au cours du temps : en effet, différentes revues de littérature ont constaté que, si les premiers travaux effectués dans les années 1950 jusqu'aux années 1970 montraient des effets des infrastructures sur les prix fonciers et/ou immobiliers très généralement positifs et fortement significatifs, dans les années 1980 à 1990, ces effets étaient beaucoup plus faibles et plus ou moins significatifs. Ce constat nous interpellant, nous avons réinterrogé cette tendance à l'affaiblissement de l'impact des transports dans la formation des prix fonciers et immobiliers. À l'issue d'une analyse critique des travaux portant sur la capitalisation immobilière des effets des transports réalisés entre 1990 et 2008, nous confirmons à première vue cette tendance à une relative déconnexion entre transport et logement. Toutefois, l'analyse méthodologique critique des différents travaux recensés apporte un autre éclairage à cet état de fait et nous amène, au moins pour partie, à le remettre en cause.


ABSTRACT
Following Alonso-Muth's theory, residential land prices result from arbitration between transport and housing expenses. Consequently, in the hypothesis of a mononodal city, land and housing values decrease with distance to the CBD. During time, this relation is empirically called into question: indeed, various reviews of literature noticed that, if the first researches made between the 1950s and 1970s showed positive and strongly significant effects of transportation infrastructures on land or real-estate prices, in the 1980s and 1990s these effects were much weaker and more or less significant. This observation calling us, we have questioned again this weakening tendency of transportation impact in land and real-estate prices' formation. At the conclusion of a critic analyse of researches made between 1990 and 2008 dealing with transportation capitalization in housing values, we confirm at first sight this relative disconnection between transport and housing. However, the methodological analyses of the researches reviewed enlighten differently this result and challenge it, at least partly.


AUTEUR(S)
Marion DESCHAMPS

Reçu le 23 juin 2008.    Accepté le 25 septembre 2008.

MOTS-CLÉS
Capitalisation immobilière ; Infrastructure de transport ; Accessibilité ; Méthode hédonique

KEYWORDS
Housing price; Transportation infrastructure; Accessibility impacts; Hedonic price function

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (316 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier